Sam Rainsy et Kem Sokha à la rencontre de leurs électeurs à Angkor – Cambodge Post

Ecrit par: Krystel MAURICE

Sam Rainsy et Kem Sokha à Angkor Wat le 25 août 2013. Photo Krystel Maurice

Sam Rainsy et Kem Sokha, les deux leaders de l’opposition étaient à Angkor ce matin où ils étaient venus rencontrer leurs supporters avant le grand rassemblement qui aura lieu demain à Phnom Penh.
Comme la veille dans la province de Kompong Tom, de Kompong Cham ou encore dans celle de Kandal, ces rassemblements qui se sont déroulés dans le calme visaient à expliquer la situation politique aux électeurs de l’opposition.

Au pied de l’allée qui conduit à Angkor Wat, plusieurs centaines de personnes les attendaient. Là, une cérémonie religieuse avait été organisée et après avoir invité la population à prier, ils ont répété qu’ils refuseraient de siéger à l’assemblée nationale tant qu’une enquête indépendante sur les fraudes du scrutin du 28 juillet ne serait pas menée.

Les forces de police, peu visibles, se tenaient à distance tandis que quelques gradés des forces armées attablés à l’Angkor Café, à une bonne centaine de mètres de là, surveillaient le déroulement de la rencontre.
Accompagnés par la foule, Sam  Rainsy et Kem Sokha  se sont ensuite rendus à l’intérieur d’Angkor Wat  pour prier une nouvelle fois avant de se diriger vers le temple de Bayon pour la plus grande joie des supporters, heureux de les escorter et de les photographier.

Les touristes, un peu surpris par ce déferlement, se faisaient expliquer la situation par leurs guides ou par de jeunes supporters du CNRP dont plusieurs s’exprimaient en anglais. L’ambiance était très détendue. Sam Rainsy souhaitait la bienvenue au Cambodge aux touristes qu’il croisait, tandis que son service d’ordre, souriant, l’orientait lui et Kem Sokha, vers les places d’offrandes où tous deux se recueillaient quelques instants.

Lire aussi  Élections législatives: l’opposition rejette les résultats des élections et annonce de nouvelles manifestations - Cambodge Post

Krystel Maurice