Preah Vihear: Hun Sen en appelle à l'Asean – Cambodge Post

Ecrit par: Krystel MAURICE

Hun Sen, le premier ministre cambodgien demandera à la Thaïlande de signer un accord de cessez-le-feu permanent lors de la réunion des pays membres de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est) qui doit avoir lieu mardi à Jakarta.  C’est ce qu’il a indiqué hier lors d’une conférence de presse à Phnom Penh.

Il a précisé que ses requêtes porteraient sur quatre points, comprenant notamment l’envoi d’observateurs de l’ASEAN pour veiller au respect du cessez-le-feu le long de la frontière. «  Nous verrons clairement qui veut signer et qui ne veut pas », a-t-il déclaré.

Prédisant un refus de la Thaïlande qui, jusqu’ici, s’est toujours opposée à toute intervention extérieure dans ces discussions, Hun Sen a ajouté que dans ce cas « le Cambodge se réjouirait d’accueillir des représentants des États membres de l’ASEAN, militaires, policiers ou civils pour contrôler les forces cambodgiennes ».

Phnom Penh et Bangkok s’accusent mutuellement  d’être à l’origine des récents affrontements qui ont fait au moins dix morts et plusieurs dizaines de blessés.

Le Conseil de sécurité de l’ONU avait, la semaine dernière exhorté les deux parties à établir un cessez-le-feu permanent,  mais avait refusé d’accéder à la demande du Cambodge qui souhaitait l’envoi de casques bleus dans le secteur.

Il avait appelé à un règlement pacifique par des discussions bilatérales et avait apporté son soutien aux efforts de l’Asean pour tenter de désamorcer la crise.

Krystel Maurice

Lire aussi  Trente cinq ans après la chute du régime Khmer rouge