L’épidémie de grippe aviaire s’étend au Cambodge

Ecrit par: Krystel MAURICE

Photo Krystel Maurice

Un homme de 35 ans originaire de Kompong Cham est décédé lundi du virus H5N1. C’est le neuvième cas identifié au Cambodge depuis le début l’année et le huitième décès, soit, en trois mois, près d’un tiers des 27 victimes déplorées dans le royaume depuis 2003. Plus de 13 000 poulets sont morts ou ont été abattus.
L’homme avait consommé trois semaines plus tôt du canard  contaminé par le virus. Hospitalisé dans une clinique locale le 13 février, son état s’est rapidement dégradé. Lorsqu’il a été a été transporté à l’hôpital Calmette, il était trop tard. Les autorités ont abattu quelque trois cents volailles de son village.

Le ministre de la santé, inquiet de la vitesse  à laquelle le virus se propage a lancé un appel à la population.  Prévenir les autorités locales si des animaux malades ou morts sont repérés, ne pas les toucher, ni les consommer et tenir les enfants à l’écart, tels sont les consignes.

Pour l’heure, le virus ne s’est pas transmis entre les hommes. Seule la volaille infectée transmet la maladie à l’homme, répète Sonny Krishnan le porte parole de l’OMS.

K.M.

Lire aussi  TEMPLES D'ANGKOR - Cambodge Post