Le « Torse de Rama » revient au Cambodge

Ecrit par: Krystel MAURICE

Le musée américain de Denver a restitué au Cambodge  le «Torse de Rama », une statue du début du 10e siècle volée sur le site de Koh Ker. A vrai dire la statue est arrivée à Phnom Penh depuis près d’un mois mais ce retour a été officiellement célébré aujourd’hui lors d’une cérémonie à Phnom Penh.

Cette statue de grès de 1,58m de hauteur représente le guerrier Rama portant un carquois à l’arrière de son épaule droite. Volée dans le temple de Prasat Chen durant la guerre civile des années 70, le musée américain l’avait acquise en 1986 auprès de la galerie Doris Weiner de New York, précise un communiqué. Mais à ce jour la tête, les bras et les jambes de cette statue n’ont toujours pas été retrouvés.

Lors de cette cérémonie, le Cambodge a donc lancé  un appel aux musées et aux collectionneurs pour qu’ils restituent les parties manquantes de la statue.

Le Torse de Rama, volé sur le site de Koh Ker durant la guerre civile et acquis par le musée de Denver en 1986.

Six statues volées à Koh Ker ont été restituées au Cambodge depuis la découverte, en 2012, de leur piédestal dans le temple de Prasat Chen: deux d’entre elles se trouvaient au Métropolitan Museum de New York tandis que les autres proviennent des collections de Sotheby’s, de Christie’s, du musée Norton Simon de Pasadena et du musée de Cleveland.

Krystel Maurice

Lire aussi  Le massacre des forêts cambodgiennes - Page 4 sur 5 - Cambodge Post