Kampot et Sihanoukville filmés par des drones

Ecrit par: Krystel MAURICE

Un drone ça sert à tout. A livrer des pizzas, à organiser des secours, à analyser la nature des sols, à jouer à la guerre, et bien sûr à prendre des photos … Dans ce domaine, la toute dernière tendance est au « dronie » une pratique qui relègue le « selfie » au rang de l’âge de pierre. De plus en plus utilisé par les sportifs-skieurs, surfeur, VTTistes, amateurs de rafting, le drone suit la trajectoire de l’utilisateur à plusieurs dizaines de mètres au-dessus de lui et photographie ses exploits grâce à un capteur intégré.

En Asie comme ailleurs, le drone est à la mode, les ventes aux particuliers bondissent, et les engins volants commencent aussi à poindre leur nez au Cambodge.

Il y a quelques semaines, une jeune américaine fraichement débarquée testait sa machine au-dessus de Phnom Penh. Les prises de vues s’étalaient sur sa page Facebook et sur Instagram, comme autant de trophées exceptionnels.
On y devinait pourtant à grand peine un bâtiment qui pouvait être une usine, peut- être aussi une étendue d’eau, à moins qu’il ne s’agisse d’un banc de sable. Mais d’heure en heure, ces publications de piètre qualité remportait un succès grandissant sur les réseaux sociaux. « Formidable, j’ai 10 abonnés de plus ! », « 25 maintenant !», puis « 200, merci, merci à tous!». « J’ai acheté ce drone aux Etats-Unis », lâchait-elle crânement à ceux qui l’interrogeaient sur la provenance de l’engin. Une réponse qui, à elle seule, remportèrent quelque 120 cliques en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.
Mais quelques jours plus tard, la jeune touriste lançait un appel désespéré à ses « followers ». « Qu’est-ce que mon drone pourrait bien photographier à Phnom Penh ? ».
A court d’idée, elle annonça peu après qu’elle et son drone quittaient le Cambodge pour la Thaïlande. « Suivez-nous dans nos nouvelles aventures à Chiang Mai ».

Lire aussi  Sommet du Mékong à Hua Hin : vers une meilleure collaboration avec la Chine

Peut-être pas. Restons au Cambodge et baladons nous au-dessus du littoral de Sihanoukville et de Kampot grâce à deux drones qui ont su capté des images de très bonne qualité.

Krystel Maurice

Vidéo mise en ligne par Chean Long