Incendie du Vieux Marché à Phnom Penh: des centaines de stands détruits

Ecrit par: Krystel MAURICE

L’incendie qui s’est déclaré lundi matin juste avant l’ouverture du Vieux Marché de Phnom Penh a détruit quelque 300 stands sur le millier qui s’y trouvaient et presque autant ont été endommagés. Aucune victime n’est à déplorer mais les dégâts sont considérables. Il était 7h 30 du matin lorsque les flammes ont commencé de se propager à l’est de Psar Chas, gagnant rapidement les étals. L’étroitesse des lieux et les toitures très basses en aluminium ont compliqué la tâche des pompiers qui avaient du mal à accéder aux stands. Plus de deux heures ont été nécessaires pour maitriser le sinistre.

Il n’existe aucune règle de sécurité en vigueur au Cambodge. Courts-circuits sur des installations électriques bricolées, imprudence, absence d’extincteur, mais aussi désorganisation des services incendie- comme on l’a vu en 2012 lorsqu’un marché de nuit de Siem Reap a brûlé, coûtant la vie à neuf personnes – sont autant de facteurs expliquant la fréquence et l’ampleur de ces incendies dans le pays. La semaine dernière encore, cinq personnes ont trouvé la mort dans l’incendie d’un night-club de Siem Reap.

Rumeur

Reste à connaitre l’origine de l’incendie de Psar Chas. A l’heure actuelle, les autorités n’ont fourni aucune explication. Mais sur internet, la rumeur a couru aussi vite que les flammes. On y prétendait hier que ce secteur aiguisait depuis longtemps l’appétit des promoteurs immobiliers et que l’incendie ne relevait pas du hasard. La pratique est certes connue au Cambodge mais rien ne permet d’étayer cette allégation, du moins pour l’instant.

Pour couper court aux rumeurs, les autorités de la ville ont publié un communiqué appelant « journalistes et utilisateurs de Facebook à ne pas utiliser la tristesse des marchands pour en tirer avantage pour leur propre compte ou pour diaboliser les autorités ». « Nous n’avons aucun projet de construction à Psar Chas, a ajouté de son côté Long Dimanche, le porte-parole de la ville et aucun investissement privé n’est prévu dans ce secteur. »

Lire aussi  Hun Sen condamne les violences contre les députés d’opposition

Les marchands, eux, s’apprêtent à réclamer des compensations. Le montant des dommages reste à évaluer mais le coût total des dégâts pourrait tourner autour de 1,5 million de dollars.

Krystel Maurice

  • Vieux marché de Phnom Penh