Feu vert pour le chantier du plus grand hôtel de Phnom Penh – Cambodge Post

Ecrit par: Krystel MAURICE

Au sud du pont Chroy Changvar, le site du projet de la Sokimex s’étend sur six hectares, jusqu’aux confins de la presqu’ile. Les jeunes n’apprécient guère, car c’était, disent-ils, l’un des endroits les plus romantiques et discrets de la capitale pour admirer le coucher du soleil en bonne compagnie. Photo Krystel Maurice

La construction du plus grand hôtel de Phnom Penh devrait débuter cette semaine. C’est une tour de seize étages qui abritera cet hôtel cinq étoiles de 800 chambres. Le complexe immobilier comprendra aussi deux salles de conférences censées conforter l’image d’une capitale économique de niveau international.

Le projet de la Sokimex s’étendra sur six hectares, dans la presqu’ile de Chroy Changvar, face au Tonle Sap, l’un des plus beaux sites de la ville. Il devrait être achevé en 2011 et ouvrir l’année suivante.

Atmosphère champêtre sur la presqu’ile de Chroy Changvar, à deux pas du futur hôtel de luxe du groupe Sokimex. Sur la rive d’en face, Phnom Penh, dernière ville d’Asie à l’urbanisation horizontale, est en train de perdre son âme. Pour les dirigeants, la modernité passe par la construction de tours,quitte à sacrifier les plus beaux bâtiments de la ville. Photo Krystel Maurice 2009

La Sokimex possède déjà le Sokha de Sihanoukville, en cours d’agrandissement et le Sokha Angkor Resort à Siem Reap. Le groupe franco- cambodgien LBL International vient de se voir attribuer la maitrise d’œuvre de l’hôtel d’un coût estimé à 100 millions de dollars.

A terme, des appartements, des boutiques et des villas devaient aussi compléter le projet, comme on le constate sur le panneau érigé sur le site. Mais la crise financière mondiale est passée par là et nul ne sait comment évolueront les choses.

Lire aussi  Les temples d'Angkor en pratique

Krystel Maurice