Chine: la croissance a ralenti à 7,4% en 2014, au plus bas depuis 24 ans

Ecrit par: Krystel MAURICE

La Chine a vu sa croissance économique ralentir fortement en 2014, à 7,4%, glissant à un niveau plus vu depuis près d’un quart de siècle, illustration selon Pékin des efforts de « rééquilibrage » du pays. Il s’agit de la plus faible croissance annuelle du géant asiatique depuis 1990, année ayant suivi la répression du mouvement Tiananmen.

Les nuages qui ont assombri 2014 peinent à se dissiper, alors que deux moteurs du PIB continuent de s’essouffler: le marché immobilier -en marasme, plombé par une offre surabondante-, et les exportations -en fort ralentissement face à un contexte international morose.

La demande intérieure reste terne, et le niveau des dettes publiques et privées, nourries par une « finance de l’ombre » non régulée et toujours vivace, alimente les inquiétudes.

Pékin s’était fixé pour 2014 un objectif officiel d’environ +7,5% , tout en en minimisant l’importance en évoquant « une nouvelle norme », alors que les années de croissance à deux chiffres de la dernière décennie semblent définitivement révolues.

Il faut remonter à 1998 et la crise asiatique pour retrouver une année où le régime chinois n’avait pu atteindre son objectif de croissance.

Le gouvernement insiste volontiers sur ses efforts pour rééquilibrer et rendre « plus durable » son modèle économique –en endiguant les monopoles des groupes publics, les dettes des gouvernements locaux et les surcapacités industrielles, tout en dopant la consommation intérieure–, quitte à voir la croissance se modérer.

(avec AFP)

Lire aussi  Les syndicats cambodgiens du textile proposent d’augmenter le salaire minimum de 40 $