Cambodge:le tir à la corde, patrimoine culturel immatériel de l’humanité

Ecrit par: Krystel MAURICE

L’Unesco vient de classer le tir à la corde, un jeu pratiqué au Cambodge, aux Philippines, en Corée du Sud et au Vietnam au patrimoine immatériel de l’humanité. Ce rituel, pratiqué de très longue date dans les communautés agricoles du sud-est asiatique au début d’un nouveau cycle du riz, est censé assurer l’abondance des récoltes.

Au Cambodge, ce jeu, appelé teanh prot en khmer, est organisé dans les villages en avril, durant les festivités du Nouvel An. Sous les auspices des plus anciens, deux équipes s’affrontent en tirant sur les extrémités d’une corde, au milieu des rires et des plaisanteries. Loin d’être une compétition acharnée, le tir à la corde est avant tout un amusement qui renforce le sentiment d’appartenance à la communauté.

En régression dans certaines provinces, il reste très populaire dans d’autres, comme dans la province de Siem Reap où il est organisé près des pagodes.

Le tir à la corde est le cinquième patrimoine cambodgien à être reconnu par l’Unesco, après les temples d’Angkor, le ballet royal, le théâtre d’ombre et le temple de Preah Vihear.

Krystel Maurice

Lire aussi  Cambodge: Kem Sokha révoqué de la vice-présidence de l’assemblée nationale