Cambodge: les Bunong réclament la démission du gouverneur du Mondolkiri

Ecrit par: Krystel MAURICE

Les Bunong du Mondolkiri lors de la Journée internationale des peuples autochtones. Photo fournie

Plusieurs centaines de Bunong ont adressé lundi une pétition aux autorités cambodgiennes dans laquelle ils réclament la démission de Eng Bunheang, le gouverneur du Mondolkiri. Ils l’accusent notamment d’avoir ordonné aux forces de polices d’empêcher la commémoration de la Journée internationale des peuples autochtones le 9 août.

La communauté s’était en effet vu interdire la marche prévue jusqu’à Sen Monorom et avait dû se contenter d’une cérémonie écourtée.

Les Bunong reprochent notamment au gouverneur de violer leurs droits d’expression inscrits dans la constitution. Mais ils soulignent également que depuis sa nomination en 2013 les conflits fonciers opposant la minorité aux propriétaires de concessions économiques se sont multipliés et que le pillage des forêts s’est accentué.

Pour l’heure, les représentants des Bunong ont remis cette pétition au conseil des ministres, au ministère de l’intérieur ainsi qu’au bureau du haut-commissariat des droits de l’homme de l’ONU.

Krystel Maurice

Lire aussi  Vol de reliques sacrées à Oudong : cinq accusés condamnés à sept ans de prison