Cambodge: Chou Davy au Festival de Cannes

Ecrit par: Krystel MAURICE

« On est prêt à faire de Chou notre chouchou. » Pour Les Inrocks, la première fiction du réalisateur franco-cambodgien Chou Davy est l’un des douze films les plus attendus du Festival de Cannes. De quoi impressionner ce jeune réalisateur de 33 ans dont le nom figure aux côtés de ceux de Jim Jarmusch, Bruno Dumont, Xavier Dolan ou Pédro Almodavar sur la liste retenue par le magazine.

Après Le Sommeil d’or en 2012,  un documentaire très remarqué sur le cinéma cambodgien éradiqué par les Khmers rouges, Chou Davy réalise cette fois son premier long métrage intitulé Diamond Island. Et pour un coup de maître, c’en est un puisque le film, sélectionné dans le cadre de la Semaine de la critique, sera projeté vendredi 13 mai.

Dans Diamond Island, du nom de cette presqu’île de Phnom Penh aménagée pour les riches, Davy Chou se penche sur le rapport que la jeunesse entretien avec ce lieu, symbole du mythe de la modernité en marche du pays. « Le point de départ, c’est de voir la relation entre Diamond Island et les gens qui, de jour, la construisent, mais aussi ceux qui, le soir venu, s’y retrouvent – des centaines de jeunes en scooter qui tournent en rond dans l’île. »

L’histoire est celle d’un jeune de 18 ans, Bora qui, comme beaucoup d’autres, a quitté sa campagne pour venir travailler sur le chantier de Diamond Island. Il se lie d’amitié avec d’autres ouvriers de son âge, jusqu’à ce qu’il retrouve son frère aîné, le charismatique Solei, disparu cinq ans plus tôt. Solei lui ouvre alors les portes d’un monde excitant, celui d’une jeunesse urbaine et favorisée, ses filles, ses nuits et ses illusions.

Lire aussi  Mystère autour de la contamination par le sida d’un village cambodgien - Cambodge Post

Les trois principaux acteurs du film, Nuon Sobon, Cheanick Nov et Maddeza Chhem pour lesquels ce film est leur premier rôle, viennent eux aussi de débarquer sur la Croisette. L’excitation de toute l’équipe est à son comble!

Il y retrouveront Rithy Panh, un habitué du festival. Il y présente cette année un documentaire intitulé Exil dont nous parlerons ultérieurement.

Bon vent à tous!

Krystel Maurice

Diamond Island, Projections au Théâtre Miramar le vendredi 13 mai à 11h45, 16h30 et 22 h ainsi que le samedi 14 mai à 8h30.