A Siem Reap, le corps du journaliste canadien porté disparu découvert à Angkor Thom – Cambodge Post

Ecrit par: Krystel MAURICE

Le corps du journaliste canadien Dave Walker a été découvert ce matin vers 6h30 heure locale dans la forêt d’Angkor, à environ 200 mètres de la Porte de la Victoire, l’une des portes du complexe d’Angkor Thom, sur le site archéologique des temples.

Âgé de 59 ans, Dave Walker avait été vu pour la dernière fois à Siem Reap le 14 février vers 14h. Il avait alors demandé au personnel de service de  la Green Village Angkor, une guesthouse située près de Wat Damnak où il vivait depuis plusieurs mois, de nettoyer sa chambre. Il s’était ensuite éloigné laissant à l’intérieur son passeport ainsi que toutes ses affaires personnelles.

Depuis personne ne l’avait revu et les différents services de police chargés d’enquêter n’avaient, jusqu’à ce jour, communiquer aucune information sur cette disparition.

Son corps a été découvert par des enfants qui allaient ramasser des fruits dans la forêt.

Le médecin qui s’est rendu sur place à la demande de la police n’a pas pu déterminer les causes de la mort, compte tenu de l’état de décomposition avancé du corps.  Une autopsie devrait donc être pratiquée ultérieurement.

Mais dans un communiqué rédigé par son avocat, Tammy Wallbridge-Madon, la cousine de Dave, laisse clairement entendre qu’il a été assassiné.

Elle demande aux autorités cambodgiennes de poursuivre leurs efforts  pour déterminer les raisons de la disparition et de la mort de Dave afin « que les responsables soient traduits en justice ».

Krystel Maurice

Lire aussi  Textile: le syndicat des patrons appelle à résister aux contrôles du BIT